Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

Jérôme Delatour 
Feuilleter Danser
et Ballettanz

 

Photo

360-berlin.de (Berlin)
ArtComArt (France)
Patrick Berger (France)
Eric Boudet (France)
Cit'en scène (France)
Dance Photo (Berlin)
David-o.net (France)
Fédé Photo (France)
Images de danse (France)
Laurent Paillier (Paris)
Laurent Paillier sur Flickr...
et sur Photoshelter
Photodanse.fr
(Vincent Jeannot, Paris)
Photolosa (Toulouse)

Photoscène (Agathe Poupeney) : festival Paris Quartier d'été, festival Bains numériques
PlotPoint PicturesBerlin
Raphaël Pierre (Paris)
Jef Rabillon (Angers)
Christine Rogala

Nathalie Sternalski (Paca)

Tancelet.hu (Hongrie)
Terasz.hu (Hongrie) ZZZ
Ursula Kaufmann
(Allemagne)

YoanafotoDanza (Espagne)

Professionnels seulement :
Enguerand Bernand (France)
Pierre Grosbois (France)


Audio

Des Fourmis dans les jambes ♥♥♥
Movement Museum (interviews, Montréal) ♥♥♥


Vidéo

Article19 (Grande-Bretagne) ♥♥♥

Artsalive.ca (Canada) ♥♥♥
Chorème (Canada) ♥♥♥
CND, la saison en images
Concordia University (Canada)

Contemporary Body Movement... Research
Culturebox (France) ♥♥♥
Dance-tech.net
Dailymotion : l'exploration d'Images de danse
Danza.es (Espagne)
♥♥♥

ImPulsTanz (Vienne) ♥♥♥
Idança
(Portugal)
Kulturvision (Vienne)
♥♥♥ 
Movimiento.org ♥♥♥
Muvideo (Italie) ♥♥♥
Numeridanse (Lyon) ♥♥♥
Oc-tv (Toulouse)
On-line-dance.tv
ZZZ
Pacabox (région PACA)
TanzForumBerlin
(Berlin) ♥♥♥
Videodance.org.uk (infos et liens)
Videodance.org.uk sur Delicious (liens) ♥♥♥

Vimeo : Contemporary Dance ♥♥♥
YouTube : le choix d'Images de danse ♥♥♥

Vlogs

Weekly Rites (Clare Byrne) ♥♥♥
Dance Vids (Bam Productions) ZZZ
Dance Vlog (Lei Stone) ZZZ
Little Dances Everywhere (Zena Bibler)
Lo Studio 28
  ZZZ

 

Agendas et critiques

Scènes 2.0 ♥♥♥
Arcadi (Île-de-France)
CritikArt.net (France)

Contredanse (Belgique)
♥♥♥
Danzine.fr

Danse suisse (Suisse) ♥♥♥
Danstidningen (Suède)
DfDanse (Montréal)
EuroNews (reportages vidéo)
Fluctuat

Horschamp.org (Cassandre) ♥♥♥
Ladanse.com
La Terrasse
(Île-de-France)
La Tribune
Mediapart
Le Figaro
Le Monde
L'Humanité
Libération

Mouvement ♥♥♥
Obscena ♥♥♥
Offoffoff (New York)
ParisART (France)

Scènes magazine (Suisse)
Tanz.at
(Autriche)
Tanznetz.de ♥♥♥

Tanzserver-nrw (Allemagne)
Théâtre on line

Théâtrorama
Umoove

Des blogs comme
s'il en pleuvait

Artistes créatifs ZZZ
Berlin sur scènes

Bien culturel
♥♥♥
Blog de l'amitié créative
ZZZ
Blog de Ladanse.eu
Clochettes
♥♥♥
Counterfnord
♥♥♥
Cour ou jardin
ZZZ
Critiphotodanse

Da...nce ♥♥♥
Dance on Paper
Danse à l'Oeuvres ♥♥♥
Danse à Clermont
Danse-à-Montpellier ♥♥♥
Danse et dense
Dansez.info (Caen)
Dansistan
La Danza contemporanea

David-o.net

Double Je
ZZZ

Else danse
Favorites choses
Flailbox

I am what I am ZZZ
Idanca
(Portugal)
In the Mood for Jazz
Journal d'un danseur
♥♥♥
Le 06 danse (Alpes-Maritimes) ZZZ
Mezetulle
Miklos
Native Dancer
Networked_Performance

(danse en réseau)
O Melhor Anjo
♥♥♥

Panopticon
So...
ZZZ
Tadorne ♥♥♥
Uncoy ♥♥♥

Un soir ou un autre ♥♥♥

Zappingdanse ZZZ

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/jerome.delatour" title="Jérôme Delatour" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1566402414.940.1441441975.png" alt="Jérôme Delatour" style="border: 0px;" /></a><!-- Facebook Badge END -->

Recherche


 
Agathe-Poupeney_Retrospective-photosensible.jpg
    Après l'album photo DC/VJ 2010 de Vincent Jeannot, toujours disponible, Agathe Poupeney publie Rétrospective photosensible, qui revient sur cinq années passées à photographier le festival Paris quartier d'été. Les plus radins le feuillèteront en ligne, les autres le commanderont ici
 
 

DVD toujours disponibles (critique un de ces jours ;-)...) : La danse : le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman ; Chic et danse 1, de Philippe Vallois (Nijinski, la marionnette de Dieu - Huguette Spengler, la nébuleuse du rêve)

 

Archives

Le meilleur de Flickr

22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 10:57
Eléonore Didier, Paris, possible
(cl. Images de danse)

A l'heure où titillés par les trompettes du Midi, les bobos transhument, il reste encore bien des choses à voir à Paris. Au Point Ephémère, par exemple, Eléonore Didier nous ouvre gratuitement sa résidence. Sa performance, intitulée Paris, possible, est en principe ouverte à un seul spectateur les lundis de 11 à 13 h ; mais ce 16 juillet nous étions six, dont un photographe et une dessinatrice. Ici, pas de places, pas de musique, une belle salle de danse brute, une relation plus étroite avec la danseuse, bien qu'elle paraisse ne pas tenir compte de notre présence et même si nul mot n'est échangé. Bien plus qu'un spectacle, c'est un temps de vie partagé.

Notes :

Juillet, tenue eskimo. Parka brune, jean, baskets gris-vert
A terre.
Part en fermant la porte.
Ronron des péniches.
Reprend où elle en était
Enlève une chaussure
La chaussette
    tête de mort humour
Se gratte la jambe
Visage dans les cheveux
    et la capuche
    contre le sol
        puis dans les genoux
Comme un ordinateur lent à démarrer
    dedans, des millions d'opérations
    pour prendre conscience de ses périphériques
    s'allumer millimètre par millimètre
Tape des pieds à plat
Sinon tout à fait silencieuse, toujours
Enlève son jean
    une jambe seulement
Balancier des chairs
    difficulté déséquilibre l'autre encore habillée
Autre jambe enlevée en gardant la chaussure, redifficulté
se retourne, visage, soupir
exercice talons
se tape la tête contre une marche
    de plus en plus fort
    grimace légèrement
Orgasme
A quatre pattes avant la station debout ?
S'effondre sur tranche
debout enfin
le corps nu est debout :
et voilà le visage et l'homme
poses photo, le temps
Toute rouge
miroirs ébréchés
question d'états fugitifs
torse luisant de sueur
sur l'escabaut, oscillant trophée, pendue comme la toison d'or
Repart définitivement
(Théâtralité du non théâtral...)

Eléonore Didier, Paris, possible
(cl. Images de danse)
 
Avec une grande simplicité, sans oripeaux inutiles, Eléonore Didier réussit un solo parfaitement construit, subtil, sans longueur, parfaitement lisible, à la fois tranchant et gracieux, témoignant d'une attention aux détails qui dénote une vraie sensibilité.
Eléonore Didier donne à voir le travail quotidien du danseur, l'écoute attentive de son environnement, son embrassement par toute sa chair et tous ses pores. Elle exécute à merveille cet exercice, cette façon de voir avec la peau et de sentir avec l'âme, de s'unir à l'inerte jusqu'à vouloir le pénétrer, à entrer en résonnance avec lui en s'arquant comme les câbles électriques, en se pliant comme l'escabaut.

Eléonore Didier, Paris, possible
(cl. Images de danse)

Mais Eléonore Didier parvient à dépasser l'exercice. Sous ses pas, la friche urbaine se fait paysage, vierge nature  dans laquelle le corps se perd et se retrouve. Comme les saints ermites représentés par les artistes de la Renaissance, elle est un point dans l'immensité de la Création ; exaltation et mélancolie.  De face puis de profil, l'escabaut devient compas de proportion pour relier le corps et le monde. Quelques autres accessoires suffisent à suggérer le sentiment de la mort et de l'éphémère : la chaussette à tête de mort, trouvaille à mi-chemin du gimmick et de l'avertissement sententieux, memento mori à même le corps palpitant ; l'appareil photo, qui grave l'instant qui meurt ; les deux miroirs de la pièce, ébréchés, enrôlés de force dans cette vanité improvisée ; le corps même de la danseuse étendu tout du long, échevelé, rappelant les gisants du gothique tardif, si réalistes et morbides, ou les suppliciés disséqués des artistes de la Renaissance.
Cerise sur le gâteau, ces figures empruntées à la statuaire antique, comme pour prouver avec culot qu'une beauté forte et naïve a encore sa place dans les arts.

♥♥♥♥♥♥ Paris, possible, d' Eléonore Didier, est donné au Point Ephémère en juin et juillet 2007.

Votez pour cette pièce pour participer au Palmarès de Scènes 2.0 !

Partager cet article

Repost 0
Published by JD - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

JD 23/07/2007 20:28

Bah, cela n'enlève rien à mon analyse. Un bon spectacle est aussi celui qui sait accoucher l'âme des spectateurs, c'est-à-dire servir de support à leur pensée. L'essentiel est que j'y aie trouvé matière à rêverie.

Guy Degeorges 23/07/2007 13:49

Encouragé par ton post, je n'ai pas resisté à l'envie de retourner voir danser la belle Eleonore ce matin, pour la dernière....J'ai une terrible révélation à te faire: elle portait des chaussettes blanches et non plus à tête de mort. C'est un coup très rude porté à tes hypothèses et interprétations. Mais ne prend surtout pas pour autant par dépit  ta retraite de la blogosphère, surtout que tes premières images sont superbes: un photographe est né. Et tu as eu bien raison d'offrir six coeurs à E.D. , à la revoir; je crois que j'aurais du être aussi généreux que toi et elle.  

Articles Récents

Festivals & cies

Quelques festivals...


Hiver


Artdanthé (Vanves, entre novembre et mars)
Faits d'Hiver (Île-de-France, janvier)
Tanztage Berlin (janvier)
SzólóDuó Tánc Nemzetközi Fesztivál (Budapest)
Escena contemporanea (Madrid, janvier-février)
Vivat la danse ! (Armentières, février)
Tanzplattform (février, Allemagne)  
DañsFabrik (Brest, février-mars)
Les Hivernales d'Avignon (Avignon, février-mars)
Tanz Bremen (Brème, mars)
Les Repérages (Lille, mars)
Biennale nationale de danse du Val-de-Marne (mars-avril)

Printemps


Biennale de danse de Charleroi (mars-mai)
Freedance
(Dniepropetrovsk, Ukraine, avril)
Brasil Move Berlim (Berlin, avril)

Springdance (Utrecht, avril)
La danse de tous les sens (Falaise, mai)

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (Île-de-France, mai-juin)

Festival TransAmériques (Montréal, mai-juin)
Tanec Praha
(Prague, juin)
Dance Week Festival (Zagreb, juin)
Uzès Danse
(Uzès, juin)
Latitudes contemporaines (Lille, juin)
Alkantara festival (juin)
Zawirowania (Varsovie, juin)

Eté


Festival de Marseille (juin-juillet)

Montpellier danse (Montpellier, juin-juillet)
Festival d'Avignon (Avignon, juillet)
L'Eté des Hivernales (Avignon, juillet)
ImPulsTanz (Vienne, juillet-août)
Paris quartier d'été (Paris, juillet-août)
Internationale Tanzmesse nrw (Düsseldorf, août)
Tanz im August (Berlin, août-septembre)

Automne


Biennale de la danse (Lyon, septembre)

Le Temps d'aimer (Biarritz, septembre)
Plastique Danse Flore (Versailles, septembre)
Dansem (Marseille, septembre-octobre)
Sidance (Séoul, septembre-octobre)
iDans (Istanbul, septembre-octobre)

Ciało/Umysł (Varsovie, septembre-octobre)
Festival d'Automne (Paris, septembre-décembre)
Les Eclats chorégraphiques (Poitou-Charentes, octobre)
Tanzhautnah (Cologne, octobre)
123Tanz (Hall, Autriche, octobre)
Tanztendenzen (Greifswald, octobre)
Bøf (Budapest, octobre)
Panorama de dança (Rio de Janeiro, octobre-novembre)
Dance (Munich, octobre-novembre)
Fest mit Pina (Allemagne, novembre)
Euro Scene Leipzig (novembre)
Les Inaccoutumés (Paris, novembre-décembre)
Decemberdance (Bruges, décembre)

Dates variables


DatanzDa (Zürich)
Les Grandes traversées (Bordeaux)
Ikonoclaste (Wuppertal)
Junge hunde (Kanonhallen, Danemark)



... & compagnies


cie l'Abrupt (Alban Richard) VID
Absolutamente (Jesus Sevari)
AIME (Julie Nioche)
Aitana Cordero VID
Alias (Guilherme Botelho)
Ann Liv Young DVD
Anna Halprin
Ann van den Broek VID
cie Ariadone (Carlotta Ikeda) VID
Arthur Kuggeleyn + Co.
As Palavras (Claudio Bernardo) VID
Association Achles (David Wampach) VID
Association Edna
(Boris Charmatz)
cie Caterina Sagna VID
cie Cave canem (Philippes Combes) VID
cie Christine Le Berre
cie C.Loy (Cécile Loyer) VID
Corps indice (Isabelle Choinière) VID
cie Dans.Kias (Saskia Hölbling) DVD
cie DCA (Philippe Decouflé) VID
Deja donne
(Lenka Flory et Simone Sandroni) VID
Digital Video Dance Art (Iker Gómez) VID
Dorky Park (Constanza Macras) VID
Editta Braun Company VID
Erna Omarsdottir VID
cie Felix Ruckert
Les Gens d'Uterpan (Annie Vigier/Franck Apertet)
cie Gilles Jobin DVD VID
cie Greffe (Cindy van Acker)
Groupe Noces (Florence Bernad) VID
Hors Commerce (Hélène Cathala) VID
cie Isabelle Schad
Jeremy Wade
cie Jocelyne Danchik VID
cie Jours tranquilles (Fabrice Gorgerat)
cie Kataline Patkaï
Katharina Vogel VID
Kekäläinen & Company
cie Krisztina de Châtel DVD
Kwaad bloed vzw
(Charlotte vanden Eynde & Ugo Dehaes)
L1 danceLab (collectif hongrois)
La BaZooKa VID
La Ribot DVD
La Ventura et cie (Anna Ventura) VID
La Zampa (Magali Milian-Romuald Luydlin) VID -> photos
cie L'Explose (Tino Fernández)

cie Li-Luo (Camille Mutel) VID
Liquid Loft (Chris Haring) VID
Marcela Levi VID
cie Marie Chouinard
VID
Márta Ladjánszki VID
Mette Ingvartsen VID
MHKArt (Meryt-Halda Khan) VID
Michèle Noiret VID
Mossoux-Bonté DVD VID
Niko Raes VID
Olga Pona VID
cie Pal Frenak
Perrine Valli
Pé Vermeersch VID
cie Philippe Saire
cie Post-Retroguardia (Paco Dècina)
Quasi Stellar (Apostolia Papadamaki)
Re.al (João Fiadeiro) VID
Real dance Super Sentai (Ines Birkhan & Bertram Dhellemmes)
cie Rosalind Crisp
VID
Rosas (A. T. de Keersmaeker) DVD
RoseAnne Spradlin Dance
Sinequanon VID
Sol Picó
Superamas VID
cie Thor (Thierry Smits) VID
cie Toufik OI VID
Troubleyn
(Jan Fabre)
Ultima vez (Wim Vandekeybus) DVD VID
United-C (M. van der Put / P. Roelants) VID
Virginie Brunelle

Viviana Moin
XLproduction (Maria Clara Villa-Lobos) VID
Yasmeen Godder VID
Yves-Noël Genod

VID