Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

Jérôme Delatour 
Feuilleter Danser
et Ballettanz

 

Photo

360-berlin.de (Berlin)
ArtComArt (France)
Patrick Berger (France)
Eric Boudet (France)
Cit'en scène (France)
Dance Photo (Berlin)
David-o.net (France)
Fédé Photo (France)
Images de danse (France)
Laurent Paillier (Paris)
Laurent Paillier sur Flickr...
et sur Photoshelter
Photodanse.fr
(Vincent Jeannot, Paris)
Photolosa (Toulouse)

Photoscène (Agathe Poupeney) : festival Paris Quartier d'été, festival Bains numériques
PlotPoint PicturesBerlin
Raphaël Pierre (Paris)
Jef Rabillon (Angers)
Christine Rogala

Nathalie Sternalski (Paca)

Tancelet.hu (Hongrie)
Terasz.hu (Hongrie) ZZZ
Ursula Kaufmann
(Allemagne)

YoanafotoDanza (Espagne)

Professionnels seulement :
Enguerand Bernand (France)
Pierre Grosbois (France)


Audio

Des Fourmis dans les jambes ♥♥♥
Movement Museum (interviews, Montréal) ♥♥♥


Vidéo

Article19 (Grande-Bretagne) ♥♥♥

Artsalive.ca (Canada) ♥♥♥
Chorème (Canada) ♥♥♥
CND, la saison en images
Concordia University (Canada)

Contemporary Body Movement... Research
Culturebox (France) ♥♥♥
Dance-tech.net
Dailymotion : l'exploration d'Images de danse
Danza.es (Espagne)
♥♥♥

ImPulsTanz (Vienne) ♥♥♥
Idança
(Portugal)
Kulturvision (Vienne)
♥♥♥ 
Movimiento.org ♥♥♥
Muvideo (Italie) ♥♥♥
Numeridanse (Lyon) ♥♥♥
Oc-tv (Toulouse)
On-line-dance.tv
ZZZ
Pacabox (région PACA)
TanzForumBerlin
(Berlin) ♥♥♥
Videodance.org.uk (infos et liens)
Videodance.org.uk sur Delicious (liens) ♥♥♥

Vimeo : Contemporary Dance ♥♥♥
YouTube : le choix d'Images de danse ♥♥♥

Vlogs

Weekly Rites (Clare Byrne) ♥♥♥
Dance Vids (Bam Productions) ZZZ
Dance Vlog (Lei Stone) ZZZ
Little Dances Everywhere (Zena Bibler)
Lo Studio 28
  ZZZ

 

Agendas et critiques

Scènes 2.0 ♥♥♥
Arcadi (Île-de-France)
CritikArt.net (France)

Contredanse (Belgique)
♥♥♥
Danzine.fr

Danse suisse (Suisse) ♥♥♥
Danstidningen (Suède)
DfDanse (Montréal)
EuroNews (reportages vidéo)
Fluctuat

Horschamp.org (Cassandre) ♥♥♥
Ladanse.com
La Terrasse
(Île-de-France)
La Tribune
Mediapart
Le Figaro
Le Monde
L'Humanité
Libération

Mouvement ♥♥♥
Obscena ♥♥♥
Offoffoff (New York)
ParisART (France)

Scènes magazine (Suisse)
Tanz.at
(Autriche)
Tanznetz.de ♥♥♥

Tanzserver-nrw (Allemagne)
Théâtre on line

Théâtrorama
Umoove

Des blogs comme
s'il en pleuvait

Artistes créatifs ZZZ
Berlin sur scènes

Bien culturel
♥♥♥
Blog de l'amitié créative
ZZZ
Blog de Ladanse.eu
Clochettes
♥♥♥
Counterfnord
♥♥♥
Cour ou jardin
ZZZ
Critiphotodanse

Da...nce ♥♥♥
Dance on Paper
Danse à l'Oeuvres ♥♥♥
Danse à Clermont
Danse-à-Montpellier ♥♥♥
Danse et dense
Dansez.info (Caen)
Dansistan
La Danza contemporanea

David-o.net

Double Je
ZZZ

Else danse
Favorites choses
Flailbox

I am what I am ZZZ
Idanca
(Portugal)
In the Mood for Jazz
Journal d'un danseur
♥♥♥
Le 06 danse (Alpes-Maritimes) ZZZ
Mezetulle
Miklos
Native Dancer
Networked_Performance

(danse en réseau)
O Melhor Anjo
♥♥♥

Panopticon
So...
ZZZ
Tadorne ♥♥♥
Uncoy ♥♥♥

Un soir ou un autre ♥♥♥

Zappingdanse ZZZ

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/jerome.delatour" title="Jérôme Delatour" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1566402414.940.1441441975.png" alt="Jérôme Delatour" style="border: 0px;" /></a><!-- Facebook Badge END -->

Recherche


 
Agathe-Poupeney_Retrospective-photosensible.jpg
    Après l'album photo DC/VJ 2010 de Vincent Jeannot, toujours disponible, Agathe Poupeney publie Rétrospective photosensible, qui revient sur cinq années passées à photographier le festival Paris quartier d'été. Les plus radins le feuillèteront en ligne, les autres le commanderont ici
 
 

DVD toujours disponibles (critique un de ces jours ;-)...) : La danse : le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman ; Chic et danse 1, de Philippe Vallois (Nijinski, la marionnette de Dieu - Huguette Spengler, la nébuleuse du rêve)

 

Archives

Le meilleur de Flickr

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 12:31
Les Franciliens qui s'intéressent au corps, à sa forme, à son identité, à son mouvement, sont gâtés. Actuellement, rois expositions parisiennes abordent ces thématiques : Figures du corps - une leçon d’anatomie aux Beaux-Arts (ENSBA, 21 octobre 2008-4 janvier 2009), Couleurs sur corps (Jardins du Trocadéro, 24 octobre-9 novembre 2008) et Image(s) de la danse (bibliothèque-musée de l'Opéra, 19 juin 2008-11 janvier 2009).

Je suis allé voir cette dernière jeudi dernier entre midi et deux. A cette heure, l'Opéra est assailli de visiteurs populaires, de la famille nombreuse au couple japonais. Ceux-ci sont plutôt fraîchement accueillis. Je m'étonnerai toujours de ce que les classes populaires soient si attachées à un art qui n'a pas été conçu pour elles, et de la façon dont elles semblent l'avoir fait leur. Le ballet doit s'apparenter au conte de fées.

On peut regretter que la Bibliothèque nationale de France, qui gère la bibliothèque de l'Opéra, n'ait pas programmé une exposition de plus grande ampleur. Celle-ci se contient dans les bornes étroites et biscornues du pavillon de l'Empereur, et ne s'appuie que sur les collections de la bibliothèque. Elle n'illustre guère que la danse de ballet français du XVIIe siècle aux années 1940.

Eugène Druet, Vaslav Nijinski dans la danse Siamoise, 1910

Elle s'arrête donc précisément à l'époque où la photographie, après un siècle d'existence déjà, allait enfin réussir à capter la danse sur scène. Seules trois photographies de Michel Petit, sans grand intérêt d'ailleurs, évoquent la période des années 1970-1980, et encore sont-elles très statiques. Si les photographes se sont beaucoup intéressés à la danse, ils furent en effet très longtemps arrêtés par la lenteur de leurs émulsions et par la difficulté de mettre au point manuellement des sujets en mouvement rapide et non linéaire. Le saut de Nijinski dans la danse Siamoise, saisi par Eugène Druet en 1910, représentait donc un tour de force... sauf que la prise de vues eut lieu en extérieur, que Nijinski sauta exprès pour le photographe, - et que les photos furent floues ! Cinq ans plus tard, Arturo Baraglia parvenait à photographier une danseuse sur scène (photo de l'affiche) - du moins est-ce que suggère son arrière-plan obscur. L'image est lourdement retouchée, mais le mouvement est là. On peut d'ailleurs s'étonner que les photographes de l'époque n'aient pas tiré profit des limites techniques de leur art pour produire de magnifiques flous de bougé. Ceux-ci auraient sans doute fait merveille avec les voiles de la Loïe Fuller, par exemple. Sans doute n'était-ce pas dans l'air du temps, où la photographie était encore considérée, essentiellement, comme un moyen de reproduction exact de la réalité.

Entre deux vitrines, on s'étonne d'une citation d'Etienne-Jules Marey, père de la chronophotographie avec Muybridge, dangereusement extraite de son contexte : "dans la représentation du mouvement, montrer ce que l'oeil est capable de voir sur l'homme en action : la phase préparatoire et la fin du mouvement". La chronophotographie sert pourtant, précisément, à représenter le mouvement dans toutes ses phases intermédiaires imperceptibles, et la photographie a ceci de passionnant qu'elle saisit des moments fugitifs que le spectateur ne perçoit pas, ou perçoit inconsciemment.
Une autre citation, contemporaine cette fois, de Karine Saporta : "je considère mon travail comme de la création d'images et la réaction des spectateurs me prouve que l'inconscient s'imprime mieux par des images que par des histoires". Pensée modeste, mais à méditer.

Le manque de place et la restriction aux collections de la bibliothèque de l'Opéra ont contraint à un saupoudrage qui ne permet guère de faire émerger des problématiques fortes. On a placé, par exemple, les jambes de Mistinguett en contrepoint d'évitables photographies de jambes portant chaussons de danse. C'est bien, mais l'analyse en reste là. Que veut-on dire ? Quelques films anciens, dont la performance d'une imitatrice plantureuse de la Loïe Fuller, ou une improvisation des époux Sakharoff dans un jardin en 1931, sont projetés sur des moniteurs. Ils égaient l'exposition, mais c'est bien trop peu pour en tirer un quelconque enseignement.

Sans surprise, ce sont les thèmes habituels de l'histoire de l'opéra qui sont abordés : le ballet de Cour et la fonction sociale de la danse sous l'Ancien Régime ; la danseuse romantique, entre évanescence et incarnation ; l'Opéra comme antichambre de bordel ; la caricature, humoristique ou revendicatrice (la ballerine étique, le maître de danse efféminé, le danseur hypertrophié...). Eternel Degas (un pastel et un bronze). Contraste des genres, un grand portrait ambigu de la ballerine Virginia Zucchi, à l'opulentissime poitrine, par Georges Clairin fait penser à une pancarte de foire.

Georges Clairin, Virginia Zucchi
(version passée en vente chez Dobiaschofsky Auktionen AG)

La représentation du mouvement dansé, elle, est quelque peu négligée, malgré les terres cuites de Charpentier-Mio, saisissant les danseurs sur le vif ; son art demeure anecdotique. L'écriture chorégraphique, qui se déploie librement dans les deux dimensions de la page, forme évidemment des images de danse ; mais elle n'apparaît pas ici. En définitive, l'exposition montre bien plus le danseur que la danse.

James Abbe, Ida Rubinstein, 1921

Si quelques beaux dessins de Monique Lancelot, vers 1940, suscitent l'intérêt, c'est finalement la photographie qui s'en sort le mieux. Un très beau tirage de danseuses nues de Waléry, le photodynamisme d'Arturo Bragaglia pour une tête de danseuse, un portrait d'Ida Rubinstein par James Abbe, donnent envie d'en savoir plus sur l'exposition Danse et mouvement de 1933, citée à plusieurs reprises, où la photographie avait déjà la part belle.

A quand une grande exposition sur l'image de danse moderne et contemporaine ?

L'exposition a donné lieu à un catalogue ainsi qu'à plusieurs articles du numéro 29 de la Revue de la Bibliothèque nationale de France. Voir également la critique de Nicolas Villodre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Delatour - dans Expos
commenter cet article

commentaires

Jérôme Delatour 03/11/2008 21:52

Sans doute pourrait-on retourner le compliment : il y a si peu de photographes qui aient la volonté et la curiosité de photographier la danse savante d'aujourd'hui ? En tout cas, pour ma part je pense me détourner progressivement de la photo de danse purement documentaire.

le tadorne 03/11/2008 14:38

Effecitvement, on se demande comment feront les commissaires  en 2030 quand ils voudront organiser une exposition sur la photo de danse contemporaine. Il y a si peu de compagnies qui font appel  à un photgraphe, faute de moyens et de volonté....Pourtant, le public est là, fortement intéressé.

Articles Récents

Festivals & cies

Quelques festivals...


Hiver


Artdanthé (Vanves, entre novembre et mars)
Faits d'Hiver (Île-de-France, janvier)
Tanztage Berlin (janvier)
SzólóDuó Tánc Nemzetközi Fesztivál (Budapest)
Escena contemporanea (Madrid, janvier-février)
Vivat la danse ! (Armentières, février)
Tanzplattform (février, Allemagne)  
DañsFabrik (Brest, février-mars)
Les Hivernales d'Avignon (Avignon, février-mars)
Tanz Bremen (Brème, mars)
Les Repérages (Lille, mars)
Biennale nationale de danse du Val-de-Marne (mars-avril)

Printemps


Biennale de danse de Charleroi (mars-mai)
Freedance
(Dniepropetrovsk, Ukraine, avril)
Brasil Move Berlim (Berlin, avril)

Springdance (Utrecht, avril)
La danse de tous les sens (Falaise, mai)

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (Île-de-France, mai-juin)

Festival TransAmériques (Montréal, mai-juin)
Tanec Praha
(Prague, juin)
Dance Week Festival (Zagreb, juin)
Uzès Danse
(Uzès, juin)
Latitudes contemporaines (Lille, juin)
Alkantara festival (juin)
Zawirowania (Varsovie, juin)

Eté


Festival de Marseille (juin-juillet)

Montpellier danse (Montpellier, juin-juillet)
Festival d'Avignon (Avignon, juillet)
L'Eté des Hivernales (Avignon, juillet)
ImPulsTanz (Vienne, juillet-août)
Paris quartier d'été (Paris, juillet-août)
Internationale Tanzmesse nrw (Düsseldorf, août)
Tanz im August (Berlin, août-septembre)

Automne


Biennale de la danse (Lyon, septembre)

Le Temps d'aimer (Biarritz, septembre)
Plastique Danse Flore (Versailles, septembre)
Dansem (Marseille, septembre-octobre)
Sidance (Séoul, septembre-octobre)
iDans (Istanbul, septembre-octobre)

Ciało/Umysł (Varsovie, septembre-octobre)
Festival d'Automne (Paris, septembre-décembre)
Les Eclats chorégraphiques (Poitou-Charentes, octobre)
Tanzhautnah (Cologne, octobre)
123Tanz (Hall, Autriche, octobre)
Tanztendenzen (Greifswald, octobre)
Bøf (Budapest, octobre)
Panorama de dança (Rio de Janeiro, octobre-novembre)
Dance (Munich, octobre-novembre)
Fest mit Pina (Allemagne, novembre)
Euro Scene Leipzig (novembre)
Les Inaccoutumés (Paris, novembre-décembre)
Decemberdance (Bruges, décembre)

Dates variables


DatanzDa (Zürich)
Les Grandes traversées (Bordeaux)
Ikonoclaste (Wuppertal)
Junge hunde (Kanonhallen, Danemark)



... & compagnies


cie l'Abrupt (Alban Richard) VID
Absolutamente (Jesus Sevari)
AIME (Julie Nioche)
Aitana Cordero VID
Alias (Guilherme Botelho)
Ann Liv Young DVD
Anna Halprin
Ann van den Broek VID
cie Ariadone (Carlotta Ikeda) VID
Arthur Kuggeleyn + Co.
As Palavras (Claudio Bernardo) VID
Association Achles (David Wampach) VID
Association Edna
(Boris Charmatz)
cie Caterina Sagna VID
cie Cave canem (Philippes Combes) VID
cie Christine Le Berre
cie C.Loy (Cécile Loyer) VID
Corps indice (Isabelle Choinière) VID
cie Dans.Kias (Saskia Hölbling) DVD
cie DCA (Philippe Decouflé) VID
Deja donne
(Lenka Flory et Simone Sandroni) VID
Digital Video Dance Art (Iker Gómez) VID
Dorky Park (Constanza Macras) VID
Editta Braun Company VID
Erna Omarsdottir VID
cie Felix Ruckert
Les Gens d'Uterpan (Annie Vigier/Franck Apertet)
cie Gilles Jobin DVD VID
cie Greffe (Cindy van Acker)
Groupe Noces (Florence Bernad) VID
Hors Commerce (Hélène Cathala) VID
cie Isabelle Schad
Jeremy Wade
cie Jocelyne Danchik VID
cie Jours tranquilles (Fabrice Gorgerat)
cie Kataline Patkaï
Katharina Vogel VID
Kekäläinen & Company
cie Krisztina de Châtel DVD
Kwaad bloed vzw
(Charlotte vanden Eynde & Ugo Dehaes)
L1 danceLab (collectif hongrois)
La BaZooKa VID
La Ribot DVD
La Ventura et cie (Anna Ventura) VID
La Zampa (Magali Milian-Romuald Luydlin) VID -> photos
cie L'Explose (Tino Fernández)

cie Li-Luo (Camille Mutel) VID
Liquid Loft (Chris Haring) VID
Marcela Levi VID
cie Marie Chouinard
VID
Márta Ladjánszki VID
Mette Ingvartsen VID
MHKArt (Meryt-Halda Khan) VID
Michèle Noiret VID
Mossoux-Bonté DVD VID
Niko Raes VID
Olga Pona VID
cie Pal Frenak
Perrine Valli
Pé Vermeersch VID
cie Philippe Saire
cie Post-Retroguardia (Paco Dècina)
Quasi Stellar (Apostolia Papadamaki)
Re.al (João Fiadeiro) VID
Real dance Super Sentai (Ines Birkhan & Bertram Dhellemmes)
cie Rosalind Crisp
VID
Rosas (A. T. de Keersmaeker) DVD
RoseAnne Spradlin Dance
Sinequanon VID
Sol Picó
Superamas VID
cie Thor (Thierry Smits) VID
cie Toufik OI VID
Troubleyn
(Jan Fabre)
Ultima vez (Wim Vandekeybus) DVD VID
United-C (M. van der Put / P. Roelants) VID
Virginie Brunelle

Viviana Moin
XLproduction (Maria Clara Villa-Lobos) VID
Yasmeen Godder VID
Yves-Noël Genod

VID