Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

Jérôme Delatour 
Feuilleter Danser
et Ballettanz

 

Photo

360-berlin.de (Berlin)
ArtComArt (France)
Patrick Berger (France)
Eric Boudet (France)
Cit'en scène (France)
Dance Photo (Berlin)
David-o.net (France)
Fédé Photo (France)
Images de danse (France)
Laurent Paillier (Paris)
Laurent Paillier sur Flickr...
et sur Photoshelter
Photodanse.fr
(Vincent Jeannot, Paris)
Photolosa (Toulouse)

Photoscène (Agathe Poupeney) : festival Paris Quartier d'été, festival Bains numériques
PlotPoint PicturesBerlin
Raphaël Pierre (Paris)
Jef Rabillon (Angers)
Christine Rogala

Nathalie Sternalski (Paca)

Tancelet.hu (Hongrie)
Terasz.hu (Hongrie) ZZZ
Ursula Kaufmann
(Allemagne)

YoanafotoDanza (Espagne)

Professionnels seulement :
Enguerand Bernand (France)
Pierre Grosbois (France)


Audio

Des Fourmis dans les jambes ♥♥♥
Movement Museum (interviews, Montréal) ♥♥♥


Vidéo

Article19 (Grande-Bretagne) ♥♥♥

Artsalive.ca (Canada) ♥♥♥
Chorème (Canada) ♥♥♥
CND, la saison en images
Concordia University (Canada)

Contemporary Body Movement... Research
Culturebox (France) ♥♥♥
Dance-tech.net
Dailymotion : l'exploration d'Images de danse
Danza.es (Espagne)
♥♥♥

ImPulsTanz (Vienne) ♥♥♥
Idança
(Portugal)
Kulturvision (Vienne)
♥♥♥ 
Movimiento.org ♥♥♥
Muvideo (Italie) ♥♥♥
Numeridanse (Lyon) ♥♥♥
Oc-tv (Toulouse)
On-line-dance.tv
ZZZ
Pacabox (région PACA)
TanzForumBerlin
(Berlin) ♥♥♥
Videodance.org.uk (infos et liens)
Videodance.org.uk sur Delicious (liens) ♥♥♥

Vimeo : Contemporary Dance ♥♥♥
YouTube : le choix d'Images de danse ♥♥♥

Vlogs

Weekly Rites (Clare Byrne) ♥♥♥
Dance Vids (Bam Productions) ZZZ
Dance Vlog (Lei Stone) ZZZ
Little Dances Everywhere (Zena Bibler)
Lo Studio 28
  ZZZ

 

Agendas et critiques

Scènes 2.0 ♥♥♥
Arcadi (Île-de-France)
CritikArt.net (France)

Contredanse (Belgique)
♥♥♥
Danzine.fr

Danse suisse (Suisse) ♥♥♥
Danstidningen (Suède)
DfDanse (Montréal)
EuroNews (reportages vidéo)
Fluctuat

Horschamp.org (Cassandre) ♥♥♥
Ladanse.com
La Terrasse
(Île-de-France)
La Tribune
Mediapart
Le Figaro
Le Monde
L'Humanité
Libération

Mouvement ♥♥♥
Obscena ♥♥♥
Offoffoff (New York)
ParisART (France)

Scènes magazine (Suisse)
Tanz.at
(Autriche)
Tanznetz.de ♥♥♥

Tanzserver-nrw (Allemagne)
Théâtre on line

Théâtrorama
Umoove

Des blogs comme
s'il en pleuvait

Artistes créatifs ZZZ
Berlin sur scènes

Bien culturel
♥♥♥
Blog de l'amitié créative
ZZZ
Blog de Ladanse.eu
Clochettes
♥♥♥
Counterfnord
♥♥♥
Cour ou jardin
ZZZ
Critiphotodanse

Da...nce ♥♥♥
Dance on Paper
Danse à l'Oeuvres ♥♥♥
Danse à Clermont
Danse-à-Montpellier ♥♥♥
Danse et dense
Dansez.info (Caen)
Dansistan
La Danza contemporanea

David-o.net

Double Je
ZZZ

Else danse
Favorites choses
Flailbox

I am what I am ZZZ
Idanca
(Portugal)
In the Mood for Jazz
Journal d'un danseur
♥♥♥
Le 06 danse (Alpes-Maritimes) ZZZ
Mezetulle
Miklos
Native Dancer
Networked_Performance

(danse en réseau)
O Melhor Anjo
♥♥♥

Panopticon
So...
ZZZ
Tadorne ♥♥♥
Uncoy ♥♥♥

Un soir ou un autre ♥♥♥

Zappingdanse ZZZ

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/jerome.delatour" title="Jérôme Delatour" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1566402414.940.1441441975.png" alt="Jérôme Delatour" style="border: 0px;" /></a><!-- Facebook Badge END -->

Recherche


 
Agathe-Poupeney_Retrospective-photosensible.jpg
    Après l'album photo DC/VJ 2010 de Vincent Jeannot, toujours disponible, Agathe Poupeney publie Rétrospective photosensible, qui revient sur cinq années passées à photographier le festival Paris quartier d'été. Les plus radins le feuillèteront en ligne, les autres le commanderont ici
 
 

DVD toujours disponibles (critique un de ces jours ;-)...) : La danse : le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman ; Chic et danse 1, de Philippe Vallois (Nijinski, la marionnette de Dieu - Huguette Spengler, la nébuleuse du rêve)

 

Archives

Le meilleur de Flickr

19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 14:36
L'enfer, quel beau thème pour un artiste.
J'étais curieux de voir à quoi ressemblait l'enfer d'un chorégraphe contemporain. Il n'y a plus d'enfer dans nos sociétés occidentales, hors l'enfer terrestre et l'enfer quotidien. Le véritable Enfer, l'enfer souterrain et son cortège de supplices cuisants, se nourrissaient autrefois du vécu de tout un chacun : la nuit noire, la mort, les gibets, les corps pourrissants ou équarris, décors violents du quotidien, supports de puissants cauchemars. La science et le droit ont eu raison de ces ténèbres. L'hôpital et la morgue subtilisent les morts, les animaux se débitent en usine, nos rues sont propres, nos villes éclairées. Il nous reste une horreur de pixels, lointaine et sans odeur. Les Sénégalais se noient loin des baignades des Canaries, le sang des Irakiens ne gicle que derrière nos écrans.
Parler de l'Enfer aujourd'hui relève donc de la gageure. Quel parti allaient choisir Emio Greco et P. C. Scholten ? Hélas, aucun. Si leur pièce a un mérite, c'est de montrer que l'enfer souterrain n'existe plus qu'à l'état de miettes folkloriques que personne ne prend au sérieux : coups d'éclair, glas liquides, souffles d'air sortis d'outre-tombe, voix d'enfants égarées dans les limbes, flammes. Les deux chorégraphes proposent un enfer allégé. En guise de flammes, les danseurs grillent deux ou trois cigarettes. Nulle terreur, nul effroi. De l'Enfer, on ne voit plus que les cendres. Tous deux habillés de noir, Satan et son royaume ont perdu leurs horribles couleurs.
La pièce commence pourtant bien, dans une atmosphère mi-boîte de nuit mi-cabaret, bon enfant, seulement perturbée par une inquiétante figure noire sans visage et sans mains. Curieusement c'est ce début, qui n'a pourtant l'air que d'une mise en bouche, qui m'a le plus ému. Les danseurs classiques ou contemporains dansent toujours mal les danses populaires ; ils sont incapables de les danser simplement comme des mécaniques parfaitement huilées, ils ne peuvent réprimer dans leurs mouvements une sensibilité, une fragilité qui n'appartient qu'à eux ; ils sont alors extrêmement touchants. Puis, rideau, un coup d'éclair foudroie les paillettes. Ne reste plus alors qu'une scène nue noire, un arbre mort, une mystérieuse porte éclairée comme le miroir d'une loge d'artiste. Tout devient froid et lent, il flotte comme un parfum de limbes. Jusqu'ici, tout est cohérent. Voici des danseurs foudroyés, après une vie passée à glorifier l'apparence, en partance pour l'enfer. Tel est le sort promis, dans l'ancienne société chrétienne, à tous les saltimbanques et saltateurs, adorateurs du corps et exhibiteurs de chair...
Malheureusement, le reste de la pièce oublie tout à fait son sujet, gaspillant les danseurs, un beau décor, sobre et soigné, un bel éclairage dans la lumière duquel les corps font flammes. Si la pièce s'était simplement appelée Danse, tout eût été parfait. Mais elle s'appelle Hell, et le morceau de résistance final, emporté sur la 5e symphonie de Beethoven, tombe de ce fait étrangement à plat, au point que la beauté des danseurs touche infiniment moins que la moumoutte noire de Greco-Satan. Les effets d'humour tombent tout aussi à plat, parce qu'on sent que les deux chorégraphes n'y sont pas naturellement portés. Au fond, Greco fait un excellent Satan à tous points de vue, l'humour du diable n'étant pas fait pour nous faire rire.

Hell a été donné au Théâtre de la ville (et nullement créé, comme le Théâtre aime à le dire indûment, puisqu'il l'a été à Montpellier Danse en juin dernier) du 12 au 16 décembre 2006. Voir un trailer de Hell , un extrait vidéo et les photos de l'excellent Vincent Jeannot.

Partager cet article

Repost 0
Published by JD - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Haribo 21/11/2007 18:48

Bravo pour votre commentaire! personnellement j'ai vu la chorégraphie hier soir à l'Arsenal de METZ et j'ai beaucoup apprécié, et même s'il est vrai que les références à l'enfer ne sautent pas aux yeux, il y en a quand même quelques unes faciles à comprendre (satan en noir, la porte qui évoque le jugement dernier...).....en dehors de ce rapport avec l'enfer, les mouvements, qui reviennent très souvent, sont très beaux, surtout quand ils sont rythmés par les souffles des danseurs.....Une dernière chose; des danseurs nus dansant sur les notes de la 5eme symphonie de Beethoven, c'est très beau? mais était-ce nécessaire qu'ils dansent pendant environ 10 min?Bravo pour votre site, il est très intéressant!

JD 31/12/2006 19:02

Merci Jacques,De la fenêtre de mon écran, j'adresserai mes voeux de bonne année Urbi et orbi le 31 décembre à 23.30 !

Jacquesb 24/12/2006 21:48

Bonsoir JD Je te souhaite de super beaux moments de plaisir à partir de maintenant et tout au long de l'année 2007 Au plaisir de te rencontrer à nouveau. Jacques

Savigny 21/12/2006 18:20

Oui, c'est bien vu: il  faut vraiment beaucoup d'efforts et de bonne volonté pour retrouver le sens et  rapport entre la pièce et son titre!

pascal 19/12/2006 15:22

Merci pour cet éclairage très intéressant. J'ai vu "Hell" lors du Festival  Montpellier Danse. Vous mettez en mot ce que j'ai ressenti à l'époque mais j'etais inccapable de l'écrire comme si j'avais été absorbé par le vide, tétanisé par le paradoxe de ce spectacle (l'enfer asseptisé).J'aime votre écriture car vous redonnez du sens là où je l'avais perdu.

Articles Récents

Festivals & cies

Quelques festivals...


Hiver


Artdanthé (Vanves, entre novembre et mars)
Faits d'Hiver (Île-de-France, janvier)
Tanztage Berlin (janvier)
SzólóDuó Tánc Nemzetközi Fesztivál (Budapest)
Escena contemporanea (Madrid, janvier-février)
Vivat la danse ! (Armentières, février)
Tanzplattform (février, Allemagne)  
DañsFabrik (Brest, février-mars)
Les Hivernales d'Avignon (Avignon, février-mars)
Tanz Bremen (Brème, mars)
Les Repérages (Lille, mars)
Biennale nationale de danse du Val-de-Marne (mars-avril)

Printemps


Biennale de danse de Charleroi (mars-mai)
Freedance
(Dniepropetrovsk, Ukraine, avril)
Brasil Move Berlim (Berlin, avril)

Springdance (Utrecht, avril)
La danse de tous les sens (Falaise, mai)

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (Île-de-France, mai-juin)

Festival TransAmériques (Montréal, mai-juin)
Tanec Praha
(Prague, juin)
Dance Week Festival (Zagreb, juin)
Uzès Danse
(Uzès, juin)
Latitudes contemporaines (Lille, juin)
Alkantara festival (juin)
Zawirowania (Varsovie, juin)

Eté


Festival de Marseille (juin-juillet)

Montpellier danse (Montpellier, juin-juillet)
Festival d'Avignon (Avignon, juillet)
L'Eté des Hivernales (Avignon, juillet)
ImPulsTanz (Vienne, juillet-août)
Paris quartier d'été (Paris, juillet-août)
Internationale Tanzmesse nrw (Düsseldorf, août)
Tanz im August (Berlin, août-septembre)

Automne


Biennale de la danse (Lyon, septembre)

Le Temps d'aimer (Biarritz, septembre)
Plastique Danse Flore (Versailles, septembre)
Dansem (Marseille, septembre-octobre)
Sidance (Séoul, septembre-octobre)
iDans (Istanbul, septembre-octobre)

Ciało/Umysł (Varsovie, septembre-octobre)
Festival d'Automne (Paris, septembre-décembre)
Les Eclats chorégraphiques (Poitou-Charentes, octobre)
Tanzhautnah (Cologne, octobre)
123Tanz (Hall, Autriche, octobre)
Tanztendenzen (Greifswald, octobre)
Bøf (Budapest, octobre)
Panorama de dança (Rio de Janeiro, octobre-novembre)
Dance (Munich, octobre-novembre)
Fest mit Pina (Allemagne, novembre)
Euro Scene Leipzig (novembre)
Les Inaccoutumés (Paris, novembre-décembre)
Decemberdance (Bruges, décembre)

Dates variables


DatanzDa (Zürich)
Les Grandes traversées (Bordeaux)
Ikonoclaste (Wuppertal)
Junge hunde (Kanonhallen, Danemark)



... & compagnies


cie l'Abrupt (Alban Richard) VID
Absolutamente (Jesus Sevari)
AIME (Julie Nioche)
Aitana Cordero VID
Alias (Guilherme Botelho)
Ann Liv Young DVD
Anna Halprin
Ann van den Broek VID
cie Ariadone (Carlotta Ikeda) VID
Arthur Kuggeleyn + Co.
As Palavras (Claudio Bernardo) VID
Association Achles (David Wampach) VID
Association Edna
(Boris Charmatz)
cie Caterina Sagna VID
cie Cave canem (Philippes Combes) VID
cie Christine Le Berre
cie C.Loy (Cécile Loyer) VID
Corps indice (Isabelle Choinière) VID
cie Dans.Kias (Saskia Hölbling) DVD
cie DCA (Philippe Decouflé) VID
Deja donne
(Lenka Flory et Simone Sandroni) VID
Digital Video Dance Art (Iker Gómez) VID
Dorky Park (Constanza Macras) VID
Editta Braun Company VID
Erna Omarsdottir VID
cie Felix Ruckert
Les Gens d'Uterpan (Annie Vigier/Franck Apertet)
cie Gilles Jobin DVD VID
cie Greffe (Cindy van Acker)
Groupe Noces (Florence Bernad) VID
Hors Commerce (Hélène Cathala) VID
cie Isabelle Schad
Jeremy Wade
cie Jocelyne Danchik VID
cie Jours tranquilles (Fabrice Gorgerat)
cie Kataline Patkaï
Katharina Vogel VID
Kekäläinen & Company
cie Krisztina de Châtel DVD
Kwaad bloed vzw
(Charlotte vanden Eynde & Ugo Dehaes)
L1 danceLab (collectif hongrois)
La BaZooKa VID
La Ribot DVD
La Ventura et cie (Anna Ventura) VID
La Zampa (Magali Milian-Romuald Luydlin) VID -> photos
cie L'Explose (Tino Fernández)

cie Li-Luo (Camille Mutel) VID
Liquid Loft (Chris Haring) VID
Marcela Levi VID
cie Marie Chouinard
VID
Márta Ladjánszki VID
Mette Ingvartsen VID
MHKArt (Meryt-Halda Khan) VID
Michèle Noiret VID
Mossoux-Bonté DVD VID
Niko Raes VID
Olga Pona VID
cie Pal Frenak
Perrine Valli
Pé Vermeersch VID
cie Philippe Saire
cie Post-Retroguardia (Paco Dècina)
Quasi Stellar (Apostolia Papadamaki)
Re.al (João Fiadeiro) VID
Real dance Super Sentai (Ines Birkhan & Bertram Dhellemmes)
cie Rosalind Crisp
VID
Rosas (A. T. de Keersmaeker) DVD
RoseAnne Spradlin Dance
Sinequanon VID
Sol Picó
Superamas VID
cie Thor (Thierry Smits) VID
cie Toufik OI VID
Troubleyn
(Jan Fabre)
Ultima vez (Wim Vandekeybus) DVD VID
United-C (M. van der Put / P. Roelants) VID
Virginie Brunelle

Viviana Moin
XLproduction (Maria Clara Villa-Lobos) VID
Yasmeen Godder VID
Yves-Noël Genod

VID