Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

Jérôme Delatour 
Feuilleter Danser
et Ballettanz

 

Photo

360-berlin.de (Berlin)
ArtComArt (France)
Patrick Berger (France)
Eric Boudet (France)
Cit'en scène (France)
Dance Photo (Berlin)
David-o.net (France)
Fédé Photo (France)
Images de danse (France)
Laurent Paillier (Paris)
Laurent Paillier sur Flickr...
et sur Photoshelter
Photodanse.fr
(Vincent Jeannot, Paris)
Photolosa (Toulouse)

Photoscène (Agathe Poupeney) : festival Paris Quartier d'été, festival Bains numériques
PlotPoint PicturesBerlin
Raphaël Pierre (Paris)
Jef Rabillon (Angers)
Christine Rogala

Nathalie Sternalski (Paca)

Tancelet.hu (Hongrie)
Terasz.hu (Hongrie) ZZZ
Ursula Kaufmann
(Allemagne)

YoanafotoDanza (Espagne)

Professionnels seulement :
Enguerand Bernand (France)
Pierre Grosbois (France)


Audio

Des Fourmis dans les jambes ♥♥♥
Movement Museum (interviews, Montréal) ♥♥♥


Vidéo

Article19 (Grande-Bretagne) ♥♥♥

Artsalive.ca (Canada) ♥♥♥
Chorème (Canada) ♥♥♥
CND, la saison en images
Concordia University (Canada)

Contemporary Body Movement... Research
Culturebox (France) ♥♥♥
Dance-tech.net
Dailymotion : l'exploration d'Images de danse
Danza.es (Espagne)
♥♥♥

ImPulsTanz (Vienne) ♥♥♥
Idança
(Portugal)
Kulturvision (Vienne)
♥♥♥ 
Movimiento.org ♥♥♥
Muvideo (Italie) ♥♥♥
Numeridanse (Lyon) ♥♥♥
Oc-tv (Toulouse)
On-line-dance.tv
ZZZ
Pacabox (région PACA)
TanzForumBerlin
(Berlin) ♥♥♥
Videodance.org.uk (infos et liens)
Videodance.org.uk sur Delicious (liens) ♥♥♥

Vimeo : Contemporary Dance ♥♥♥
YouTube : le choix d'Images de danse ♥♥♥

Vlogs

Weekly Rites (Clare Byrne) ♥♥♥
Dance Vids (Bam Productions) ZZZ
Dance Vlog (Lei Stone) ZZZ
Little Dances Everywhere (Zena Bibler)
Lo Studio 28
  ZZZ

 

Agendas et critiques

Scènes 2.0 ♥♥♥
Arcadi (Île-de-France)
CritikArt.net (France)

Contredanse (Belgique)
♥♥♥
Danzine.fr

Danse suisse (Suisse) ♥♥♥
Danstidningen (Suède)
DfDanse (Montréal)
EuroNews (reportages vidéo)
Fluctuat

Horschamp.org (Cassandre) ♥♥♥
Ladanse.com
La Terrasse
(Île-de-France)
La Tribune
Mediapart
Le Figaro
Le Monde
L'Humanité
Libération

Mouvement ♥♥♥
Obscena ♥♥♥
Offoffoff (New York)
ParisART (France)

Scènes magazine (Suisse)
Tanz.at
(Autriche)
Tanznetz.de ♥♥♥

Tanzserver-nrw (Allemagne)
Théâtre on line

Théâtrorama
Umoove

Des blogs comme
s'il en pleuvait

Artistes créatifs ZZZ
Berlin sur scènes

Bien culturel
♥♥♥
Blog de l'amitié créative
ZZZ
Blog de Ladanse.eu
Clochettes
♥♥♥
Counterfnord
♥♥♥
Cour ou jardin
ZZZ
Critiphotodanse

Da...nce ♥♥♥
Dance on Paper
Danse à l'Oeuvres ♥♥♥
Danse à Clermont
Danse-à-Montpellier ♥♥♥
Danse et dense
Dansez.info (Caen)
Dansistan
La Danza contemporanea

David-o.net

Double Je
ZZZ

Else danse
Favorites choses
Flailbox

I am what I am ZZZ
Idanca
(Portugal)
In the Mood for Jazz
Journal d'un danseur
♥♥♥
Le 06 danse (Alpes-Maritimes) ZZZ
Mezetulle
Miklos
Native Dancer
Networked_Performance

(danse en réseau)
O Melhor Anjo
♥♥♥

Panopticon
So...
ZZZ
Tadorne ♥♥♥
Uncoy ♥♥♥

Un soir ou un autre ♥♥♥

Zappingdanse ZZZ

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/jerome.delatour" title="Jérôme Delatour" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1566402414.940.1441441975.png" alt="Jérôme Delatour" style="border: 0px;" /></a><!-- Facebook Badge END -->

Recherche


 
Agathe-Poupeney_Retrospective-photosensible.jpg
    Après l'album photo DC/VJ 2010 de Vincent Jeannot, toujours disponible, Agathe Poupeney publie Rétrospective photosensible, qui revient sur cinq années passées à photographier le festival Paris quartier d'été. Les plus radins le feuillèteront en ligne, les autres le commanderont ici
 
 

DVD toujours disponibles (critique un de ces jours ;-)...) : La danse : le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman ; Chic et danse 1, de Philippe Vallois (Nijinski, la marionnette de Dieu - Huguette Spengler, la nébuleuse du rêve)

 

Archives

Le meilleur de Flickr

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 11:06

Christian Ubl, Black Soul (cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Le 14 octobre dernier, premiers pas à l'Etoile du Nord pour une soirée du festival Avis de turbulences, dirigé par Jean-François Munnier.

D'abord Black Soul, premier volet d'un dyptique en noir et blanc de Christian Ubl. Est-ce le temps de se réveiller, de s'échauffer, je n'ai pas bien compris cette pièce. En travaillant mes photographies, j'ai soupçonné comme un fond cinématographique, comme des citations, du cinéma classique des années 40-50. Le noir et blanc, bien sûr, la mise en scène (le micro, la fumée, le souffle dans les cheveux, la panoplie d'ange accrochée à un cintre acrobate), les costumes de résille noire comme de la pellicule 35 mm.

Christian Ubl, Black Soul (cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Tout se passe dans une installation faite de mobiles portant des mannequins transparents couverts de résilles. Alors, la fille est en blanc et le monsieur (Christian Ubl) est en noir, toujours. Ce doit être lui l'âme noire, OK ; des fois il porte la fille. Mais parfois la fille aussi est en résille noire comme le monsieur, bon, et ils se traînent par terre. C'est assez beau, si. Je ne devais pas être réveillé.



Réveil avec Matthieu Hocquemiller et un extrait de sa nouvelle création, Bonnes nouvelles.

Matthieu Hocquemiller, Bonnes nouvelles
(cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Je ne sais pas comment Matthieu Hocquemiller est en vrai, mais les pièces de ce fan de Benasayag (on se souvient de son J'arrive plus à mourir) fleurent bon l'utopie socialiste sauce Amérique latine. De la critique sociale, oui, mais de l'optimisme, du volontarisme. Bonnes nouvelles (donc) adopte la ligne claire : une succession de tableaux bien délimités, didactiques (ce serait presque un ballet de la Chine populaire). Vive la lisibilité ! C'est si rare dans la création contemporaine.

D'abord, Hocquemiller vous démollit le phallocratisme en deux coups de cuiller à pot. Puis trouble notre conception de la différenciation sexuelle, souligne ce qu'elle a de caricatural et d'outré. Il y a du féminin dans le masculin et du masculin dans le féminin : n'est-ce pas beau ainsi, pourquoi jouer les bravaches ? Soudain, une Pietà déboule, le Christ pantelant dans les bras de la Madonne ; sauf que la Madonne n'est plus la mamma révérée des machistes, mais une jeune fille libre et ordinaire. On ne voit plus un fils et sa mère, un homme et une femme, juste l'interdépendance et l'entraide, les ferments de toute communauté.


Matthieu Hocquemiller, Bonnes nouvelles
(cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Un jean a beau être raide neuf, il n'aide pas à tenir debout. Et le tissu ne cache pas la peur. Que tombent les voiles, des poses hiératiques ramènent à l'homme universel. Dernier tableau : découverts, vit, fente, seins, formes se répondent, se juxtaposent et se complètent, composent une poétique de la transparence et de la complétude où le miroir n'est pas mur mais porte, ouverture.


Matthieu Hocquemiller, Bonnes nouvelles
(cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Une leçon d'humanisme populaire, éminemment politique, éminemment nécessaire à l'heure où la culture du grand-frère, les replis identitaires font des ravages.

En complément de cette chronique, voir la vidéo (!i) du même Hocquemiller, puis votez pour elle sur le site du festival Idill. Et voyez la critique de l'incontournable Guy.



Philippe Ménard, Ridi, Pagliaccio ! (cl. Jérôme Delatour - Images de danse)

Ridi, Pagliaccio !,
de Philippe Ménard, met en scène un petit soldat de la société médiatique, de la chair à télévision. Version moderne et condensée de la célèbre pièce de Ruggero Leoncavallo, Pagliacci (1892), c'est un précis de décomposition. On ne sera jamais des empereurs ni des saints, mais l'individu peut espérer, et espère malgré tout devenir dieu vivant l'espace d'un moment, généralement le temps que la star filante met à quitter le ciel. Et pour y parvenir, est prêt à tout sacrifier. La vie médiatique devient la vie tout court. Ce danger ne guette plus que les artistes. Avec Internet, l'homo consomaticus est devenu mediaticus, chacun est en proie à cette folie.

Ridi... m'a d'abord agacé ; un peu long, un peu vide. Et puis je me suis souvenu que l'interprète, la pétulante Stefania Brannetti, est italienne, et du sort qu'on réserve aux femmes dans la télévision berlusconienne, ce monstre abject et fascisant. Un élégant coup de poing, à méditer.


Philippe Ménard, Ridi, Pagliaccio !
(cl. Jérôme Delatour - Images de danse)


Black Soul, de Christian Ubl, Bonnes nouvelles, de Matthieu Hocquemiller, et Ridi, Pagliaccio !, de Philippe Ménard, ont été donnés à l'Etoile du Nord dans le cadre du festival Avis de turbulences #5 du 15 au 17 octobre 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jérôme Delatour - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

Rozéfré 26/11/2009 12:28


Formidable!


LE TADORNE 09/11/2009 22:36


J'aime Jérôme quand il m'explique son travail.
Et c'est vrai que tu devrais publier un peu plus mais je comprends mieux maintenant pourquoi c'est si long d'attendre!
De toute manière, quoique tu fasses, j'aime.


Guy Degeorges 09/11/2009 18:40


Oui, vive la photographie subjective!
Tu m'offre aussi l'occasion de dire deux mots de deux pièces à propos desquelles je n'avais rien écrit.
Black Soul, je n'en ai pas saisi grand chose, sinon quelques intentions, par les photos tu restitue en gros plans des actions qui me semblaient bizarrement rester dans l'obscurité du fond de
scène, au détriment de l'attention. Un problême de réglage? Je crois qu'il s'agissait d'une étape de travail, j'espère que cette piece n'a pas dit son dernier mot.
Ridi, j'en ai retenu la formidable énergie de l'interprête, dans tous états, sa drolerie.
Quant à Bonnes Nouvelles: http://unsoirouunautre.hautetfort.com/archive/2009/10/18/bonnes-nouvelles.html


Jérôme Delatour 09/11/2009 16:50


Mazette, Pascal, tu lis plus vite que ton ombre !
Persister un peu plus... Tu veux dire, en plus grande quantité ;-) ? Parce que je persiste, oh là là, mais produire et associer texte et images, que c'est du travail ! Rien que la prise de vues,
puis la sélection (je jette de plus en plus), le traitement, le recadrage, la mise en ligne... Souvent, les photos que je choisis pour accompagner mes articles les illustrent trop directement. Je
n'aime pas ça.
Une chose est sûre, mes photos sont de moins en moins neutres, et reflèteront toujours plus ma vision de spectateur. Pour la première photo de cet article, par exemple, j'ai résolument accentué
l'esprit cinématographique (format, noir et blanc, effet soft-focus...) Comme avec mon texte, j'induis en image une lecture partiale qui n'est peut-être pas du tout celle du chorégraphe.
Articulation difficile à trouver, donc, avec les compagnies : que se passe-t-il si mes photos donnent une vision non désirée de leurs pièces ? Ce qui est admis pour un texte l'est beaucoup moins
pour des images, sans doute parce que nous continuons inconsciemment à croire qu'une photographie n'est que le reflet exact de la vérité. Cependant, je pense que nous avons un besoin urgent de ce
genre d'images, d'images qui parlent et ne sont pas là que pour la décoration.


pascal bely 09/11/2009 15:20


Donc, un Christian Ubl decevant (il vient à Aix au printemps prochain) et deux autres propositions plus engagées. Je ressens du propos comme dans pas mal de créations chorégraphiques en ce
moment.
Je constate aussi que tu tentes d'articuler ton regard de photographe et de spectateur. C'est innovant, je trouve.
Tu devrais persister un peu plus...
A suivre donc...
Pascal Bély


Articles Récents

Festivals & cies

Quelques festivals...


Hiver


Artdanthé (Vanves, entre novembre et mars)
Faits d'Hiver (Île-de-France, janvier)
Tanztage Berlin (janvier)
SzólóDuó Tánc Nemzetközi Fesztivál (Budapest)
Escena contemporanea (Madrid, janvier-février)
Vivat la danse ! (Armentières, février)
Tanzplattform (février, Allemagne)  
DañsFabrik (Brest, février-mars)
Les Hivernales d'Avignon (Avignon, février-mars)
Tanz Bremen (Brème, mars)
Les Repérages (Lille, mars)
Biennale nationale de danse du Val-de-Marne (mars-avril)

Printemps


Biennale de danse de Charleroi (mars-mai)
Freedance
(Dniepropetrovsk, Ukraine, avril)
Brasil Move Berlim (Berlin, avril)

Springdance (Utrecht, avril)
La danse de tous les sens (Falaise, mai)

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (Île-de-France, mai-juin)

Festival TransAmériques (Montréal, mai-juin)
Tanec Praha
(Prague, juin)
Dance Week Festival (Zagreb, juin)
Uzès Danse
(Uzès, juin)
Latitudes contemporaines (Lille, juin)
Alkantara festival (juin)
Zawirowania (Varsovie, juin)

Eté


Festival de Marseille (juin-juillet)

Montpellier danse (Montpellier, juin-juillet)
Festival d'Avignon (Avignon, juillet)
L'Eté des Hivernales (Avignon, juillet)
ImPulsTanz (Vienne, juillet-août)
Paris quartier d'été (Paris, juillet-août)
Internationale Tanzmesse nrw (Düsseldorf, août)
Tanz im August (Berlin, août-septembre)

Automne


Biennale de la danse (Lyon, septembre)

Le Temps d'aimer (Biarritz, septembre)
Plastique Danse Flore (Versailles, septembre)
Dansem (Marseille, septembre-octobre)
Sidance (Séoul, septembre-octobre)
iDans (Istanbul, septembre-octobre)

Ciało/Umysł (Varsovie, septembre-octobre)
Festival d'Automne (Paris, septembre-décembre)
Les Eclats chorégraphiques (Poitou-Charentes, octobre)
Tanzhautnah (Cologne, octobre)
123Tanz (Hall, Autriche, octobre)
Tanztendenzen (Greifswald, octobre)
Bøf (Budapest, octobre)
Panorama de dança (Rio de Janeiro, octobre-novembre)
Dance (Munich, octobre-novembre)
Fest mit Pina (Allemagne, novembre)
Euro Scene Leipzig (novembre)
Les Inaccoutumés (Paris, novembre-décembre)
Decemberdance (Bruges, décembre)

Dates variables


DatanzDa (Zürich)
Les Grandes traversées (Bordeaux)
Ikonoclaste (Wuppertal)
Junge hunde (Kanonhallen, Danemark)



... & compagnies


cie l'Abrupt (Alban Richard) VID
Absolutamente (Jesus Sevari)
AIME (Julie Nioche)
Aitana Cordero VID
Alias (Guilherme Botelho)
Ann Liv Young DVD
Anna Halprin
Ann van den Broek VID
cie Ariadone (Carlotta Ikeda) VID
Arthur Kuggeleyn + Co.
As Palavras (Claudio Bernardo) VID
Association Achles (David Wampach) VID
Association Edna
(Boris Charmatz)
cie Caterina Sagna VID
cie Cave canem (Philippes Combes) VID
cie Christine Le Berre
cie C.Loy (Cécile Loyer) VID
Corps indice (Isabelle Choinière) VID
cie Dans.Kias (Saskia Hölbling) DVD
cie DCA (Philippe Decouflé) VID
Deja donne
(Lenka Flory et Simone Sandroni) VID
Digital Video Dance Art (Iker Gómez) VID
Dorky Park (Constanza Macras) VID
Editta Braun Company VID
Erna Omarsdottir VID
cie Felix Ruckert
Les Gens d'Uterpan (Annie Vigier/Franck Apertet)
cie Gilles Jobin DVD VID
cie Greffe (Cindy van Acker)
Groupe Noces (Florence Bernad) VID
Hors Commerce (Hélène Cathala) VID
cie Isabelle Schad
Jeremy Wade
cie Jocelyne Danchik VID
cie Jours tranquilles (Fabrice Gorgerat)
cie Kataline Patkaï
Katharina Vogel VID
Kekäläinen & Company
cie Krisztina de Châtel DVD
Kwaad bloed vzw
(Charlotte vanden Eynde & Ugo Dehaes)
L1 danceLab (collectif hongrois)
La BaZooKa VID
La Ribot DVD
La Ventura et cie (Anna Ventura) VID
La Zampa (Magali Milian-Romuald Luydlin) VID -> photos
cie L'Explose (Tino Fernández)

cie Li-Luo (Camille Mutel) VID
Liquid Loft (Chris Haring) VID
Marcela Levi VID
cie Marie Chouinard
VID
Márta Ladjánszki VID
Mette Ingvartsen VID
MHKArt (Meryt-Halda Khan) VID
Michèle Noiret VID
Mossoux-Bonté DVD VID
Niko Raes VID
Olga Pona VID
cie Pal Frenak
Perrine Valli
Pé Vermeersch VID
cie Philippe Saire
cie Post-Retroguardia (Paco Dècina)
Quasi Stellar (Apostolia Papadamaki)
Re.al (João Fiadeiro) VID
Real dance Super Sentai (Ines Birkhan & Bertram Dhellemmes)
cie Rosalind Crisp
VID
Rosas (A. T. de Keersmaeker) DVD
RoseAnne Spradlin Dance
Sinequanon VID
Sol Picó
Superamas VID
cie Thor (Thierry Smits) VID
cie Toufik OI VID
Troubleyn
(Jan Fabre)
Ultima vez (Wim Vandekeybus) DVD VID
United-C (M. van der Put / P. Roelants) VID
Virginie Brunelle

Viviana Moin
XLproduction (Maria Clara Villa-Lobos) VID
Yasmeen Godder VID
Yves-Noël Genod

VID