Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Incontournables

Jérôme Delatour 
Feuilleter Danser
et Ballettanz

 

Photo

360-berlin.de (Berlin)
ArtComArt (France)
Patrick Berger (France)
Eric Boudet (France)
Cit'en scène (France)
Dance Photo (Berlin)
David-o.net (France)
Fédé Photo (France)
Images de danse (France)
Laurent Paillier (Paris)
Laurent Paillier sur Flickr...
et sur Photoshelter
Photodanse.fr
(Vincent Jeannot, Paris)
Photolosa (Toulouse)

Photoscène (Agathe Poupeney) : festival Paris Quartier d'été, festival Bains numériques
PlotPoint PicturesBerlin
Raphaël Pierre (Paris)
Jef Rabillon (Angers)
Christine Rogala

Nathalie Sternalski (Paca)

Tancelet.hu (Hongrie)
Terasz.hu (Hongrie) ZZZ
Ursula Kaufmann
(Allemagne)

YoanafotoDanza (Espagne)

Professionnels seulement :
Enguerand Bernand (France)
Pierre Grosbois (France)


Audio

Des Fourmis dans les jambes ♥♥♥
Movement Museum (interviews, Montréal) ♥♥♥


Vidéo

Article19 (Grande-Bretagne) ♥♥♥

Artsalive.ca (Canada) ♥♥♥
Chorème (Canada) ♥♥♥
CND, la saison en images
Concordia University (Canada)

Contemporary Body Movement... Research
Culturebox (France) ♥♥♥
Dance-tech.net
Dailymotion : l'exploration d'Images de danse
Danza.es (Espagne)
♥♥♥

ImPulsTanz (Vienne) ♥♥♥
Idança
(Portugal)
Kulturvision (Vienne)
♥♥♥ 
Movimiento.org ♥♥♥
Muvideo (Italie) ♥♥♥
Numeridanse (Lyon) ♥♥♥
Oc-tv (Toulouse)
On-line-dance.tv
ZZZ
Pacabox (région PACA)
TanzForumBerlin
(Berlin) ♥♥♥
Videodance.org.uk (infos et liens)
Videodance.org.uk sur Delicious (liens) ♥♥♥

Vimeo : Contemporary Dance ♥♥♥
YouTube : le choix d'Images de danse ♥♥♥

Vlogs

Weekly Rites (Clare Byrne) ♥♥♥
Dance Vids (Bam Productions) ZZZ
Dance Vlog (Lei Stone) ZZZ
Little Dances Everywhere (Zena Bibler)
Lo Studio 28
  ZZZ

 

Agendas et critiques

Scènes 2.0 ♥♥♥
Arcadi (Île-de-France)
CritikArt.net (France)

Contredanse (Belgique)
♥♥♥
Danzine.fr

Danse suisse (Suisse) ♥♥♥
Danstidningen (Suède)
DfDanse (Montréal)
EuroNews (reportages vidéo)
Fluctuat

Horschamp.org (Cassandre) ♥♥♥
Ladanse.com
La Terrasse
(Île-de-France)
La Tribune
Mediapart
Le Figaro
Le Monde
L'Humanité
Libération

Mouvement ♥♥♥
Obscena ♥♥♥
Offoffoff (New York)
ParisART (France)

Scènes magazine (Suisse)
Tanz.at
(Autriche)
Tanznetz.de ♥♥♥

Tanzserver-nrw (Allemagne)
Théâtre on line

Théâtrorama
Umoove

Des blogs comme
s'il en pleuvait

Artistes créatifs ZZZ
Berlin sur scènes

Bien culturel
♥♥♥
Blog de l'amitié créative
ZZZ
Blog de Ladanse.eu
Clochettes
♥♥♥
Counterfnord
♥♥♥
Cour ou jardin
ZZZ
Critiphotodanse

Da...nce ♥♥♥
Dance on Paper
Danse à l'Oeuvres ♥♥♥
Danse à Clermont
Danse-à-Montpellier ♥♥♥
Danse et dense
Dansez.info (Caen)
Dansistan
La Danza contemporanea

David-o.net

Double Je
ZZZ

Else danse
Favorites choses
Flailbox

I am what I am ZZZ
Idanca
(Portugal)
In the Mood for Jazz
Journal d'un danseur
♥♥♥
Le 06 danse (Alpes-Maritimes) ZZZ
Mezetulle
Miklos
Native Dancer
Networked_Performance

(danse en réseau)
O Melhor Anjo
♥♥♥

Panopticon
So...
ZZZ
Tadorne ♥♥♥
Uncoy ♥♥♥

Un soir ou un autre ♥♥♥

Zappingdanse ZZZ

<!-- Facebook Badge START --><a href="http://fr-fr.facebook.com/jerome.delatour" title="Jérôme Delatour" target="_TOP"><img src="http://badge.facebook.com/badge/1566402414.940.1441441975.png" alt="Jérôme Delatour" style="border: 0px;" /></a><!-- Facebook Badge END -->

Recherche


 
Agathe-Poupeney_Retrospective-photosensible.jpg
    Après l'album photo DC/VJ 2010 de Vincent Jeannot, toujours disponible, Agathe Poupeney publie Rétrospective photosensible, qui revient sur cinq années passées à photographier le festival Paris quartier d'été. Les plus radins le feuillèteront en ligne, les autres le commanderont ici
 
 

DVD toujours disponibles (critique un de ces jours ;-)...) : La danse : le ballet de l'Opéra de Paris de Frederick Wiseman ; Chic et danse 1, de Philippe Vallois (Nijinski, la marionnette de Dieu - Huguette Spengler, la nébuleuse du rêve)

 

Archives

Le meilleur de Flickr

24 janvier 2008 4 24 /01 /janvier /2008 23:58
X-Event-0.jpgAnnie Vigier-Franck Apertet, X-Event 0 (cl. Jérôme Delatour/Images de danse)

Je dois dire que je le pressentais un peu.

X-Event 0, créé ce soir même à Micadanses dans le cadre du festival Faits d'hiver, est la dernière pièce d'une longue série commencée en 2005, au même festival, avec X-Event 1. 0, ce chiffre évoque un commencement ou rien ; mais comme tout avait commencé avec 1, et qu'ici on se situait à la fin de la série, on était plutôt du côté du rien.

Tout a pourtant commencé comme d'habitude, l'attente avant le début du spectacle. Sauf que, ce soir, le spectacle a du retard. Beaucoup de retard. Et qu'est-ce qu'il y a comme gens. Beaucoup de gens. Beaucoup trop pour un spectacle à Micadanses... Tout ce monde ne pourra jamais rentrer. Et dans quelle salle a lieu le spectacle, au fait ? Une porte s'entrouvre, aussitôt on tend l'oeil et l'oreille, des bruits circulent. Toujours rien. Aucun message d'excuse. Ils sont gonflés à Faits d'hiver ! On lit le programme. Il n'aide pas :
"La création de X-Event 0 dans le cadre de Faits d'hiver correspond à l'exécution d'un trajet perçu comme un cycle mais répond aussi à une des positions qu'organise le projet X-Event, celle de produire un commentaire depuis l'une des postures traversées, spectacle vivant-arts plastiques-spectacle vivant..."

Mince ! Ca n'a ni queue ni tête !

Enfin, une petite heure plus tard, la salle s'ouvre. Après un moment d'hésitation, tout le monde s'engoufre et là, stupeur : il semble qu'il n'y ait rien. Pas de danseur, pas d'éclairages, pas de musique, rien. Au bout de quelques minutes, tout le monde l'a compris. C'est ça, le concept ! Il n'y a pas de spectacle ! Rien ! On nous refait le coup de Cage !
Quoique.
Et puis, après tout, il y a aussi beaucoup de spectacles avec muscles, sueur, costumes, spectateurs et capitaux, qui ne sont rien.

Et l'on ne peut s'empêcher d'être troublé. Car qui sait s'il n'y aura pas quelque chose dans cinq minutes ? Mais jusqu'à quand attendre ?

Les langues, qui s'étaient déjà un peu déliées dans le hall, se libèrent tout à fait maintenant. Part-part pas ? Il y en a même qui paraissent trop extravertis pour être vrais. En voilà un qui s'élance au centre de la salle pieds nus et mime quelques mouvements. Bizarre ! Et cet autre qui jette trois galettes de siège rouges au même endroit. Pas gêné ! D'ailleurs, à bien y réfléchir, c'est étrange comme, tout à l'heure, dans le hall, certains s'ingéniaient à créer des mouvements de foule. Et comment se fait-il, aussi, que des gens continuent d'arriver à toute heure, alors que tout le monde avait rendez-vous à 20.30 ? Tiens, j'y repense, et celui-là qui avait une tête bizarre, qui m'a demandé mon avis sur la pièce sans me connaître ni d'Eve ni d'Adam... Les gens ne sont pas si curieux, d'habitude. Cette fois c'est entendu : il y a des traîtres parmi nous ! D'ailleurs, les spectateurs qui s'étaient informés avant de venir savaient que les chorégraphes, Anne Vigier et Franck Apertet, avaient passé des petites annonces pour recruter des "danseurs et non danseurs". Tiens, en voilà le texte, tel que paru sur  Théâtre contemporain.net le 13 décembre 2007:

"Annie Vigier et Franck Apertet (Les Gens d’Uterpan) recherchent des figurants bénévoles (danseurs et non danseurs) pour participer à une expérience/performance unique : X-Event 0. Qu’est-ce que X-Event 0 ?
X-Event 0 est une performance présentée le 24 janvier 2008 dans le cadre du festival Faits d’hiver (Micadanses Paris). Elle sera la dernière née d’une série de performances dansées intitulée X-Event 2. Les sept performances X-Event 2 sont actuellement présentées à la Biennale d’art contemporain de Lyon sur une durée de quatre mois.
Participer à X-Event 0 c’est :
- Découvrir un projet expérimental à la frontière de la danse et des arts plastiques.
- Explorer un univers chorégraphique singulier inscrit dans le paysage de la scène contemporaine.
- C’est rencontrer d’autres personnes comme vous, des figurants d’horizons divers parachutés dans un projet hors norme.
Contactez-nous au 01 40 18 41 46/06 70 31 22 24 ou par mail contact@lesgensduterpan.com
Les Gens d’Uterpan, 52 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris contact@lesgensduterpan.com / uterpan@voila.fr - www.lesgensduterpan.com"

Des figurants ! Voilà ce que les chorégraphes ont recruté. D'ailleurs, Rosita Boisseau a déjà à moitié vendu la mèche sur Le Monde hier. Seulement, nous voilà bien avancés : qui est spectateur piégé comme moi, et qui joue la comédie ? Le dispositif engendre la suspicion. Si ça se trouve, cette personne qui engage si facilement la conversation est dans le coup et se paie ma tête. A cet instant, certains s'en vont furieux (pas trop) et entendent se faire rembourser - A moins qu'ils ne soient eux aussi des figurants ? Pour ce qui me concerne, pas de problème, je suis un vrai spectateur, je peux le prouver ! - Ah non, à la réflexion, ça m'est impossible. D'ailleurs, comme j'ai décidé de rester, et que je parle avec des gens dont je ne sais pas s'ils sont des spectateurs ou des figurants, et que je ne veux pas qu'on se paye ma tête, je rentre dans le jeu et je joue la comédie. De spectateur passif, je deviens acteur du spectacle. Et pendant que j'y suis, spectateurs ou figurants, ou je laisse mes coordonnées à tout le monde à l'entrée de Micadanses : si vous voulez laisser des commentaires sur le spectacle, allez-y, c'est ici ! Pour une fois que le public est ouvert et cause volontiers, je fais ma publicité sans vergogne. Auprès, peut-être, de faux spectateurs... mais après tout qu'importe, auprès de vrais gens de toute façon, et de gens qui s'intéressent à la danse contemporaine. Quelle différence, de ce point de vue, entre les performers et le public ?

On regrette que le spectacle ne soit pas encore donné demain. Une deuxième représentation serait possible. Elle serait même plus singulière et plus complexe que la première. Un certain nombre de spectateurs de la deuxième représentation, avertis par mon article ou par le bouche à oreille, auraient été mis au parfum. Certains trouvant la plaisanterie pas drôle ou jugeant l'effet de surprise rompu, auraient sans doute décidé de demander purement et simplement le remboursement de leur billet. Mais d'autres seraient venus quand même, en parfaite connaissance de cause : ils seraient devenus de réels spectateurs du spectacle, et auraient observé les spectateurs piégés comme des comédiens malgré eux. Par fraternité humaine, certains auraient vendu la mèche aux spectateurs innocents, amenuisant l'effet d'incertitude. Mais d'autres auraient choisi de ne rien dire, se rangeant tacitement du côté des chorégraphes.

X-Event-0.1.jpg

Il y a deux manières d'apprécier X-Event 0 : les grincheux et les impatients s'estimeront floués, crieront à l'escroquerie ou à la paresse ; les autres apprécieront cette mise en situation troublante et, en ce sens, incontestablement spectaculaire, qui les amène à s'interroger sur leur rôle de spectateur et sur les techniques de manipulation des foules, et par conséquent du public en général. - Curieusement, la petite table ronde organisée par le festival juste avant X-Event 0 abordait ce thème... Quelle coïncidence !

X-Event 0, d'Annie Vigier et de Franck Apertet, a été créé le 24 janvier 2008 à Micadanses dans le cadre du festival Faits d'hiver.

Partager cet article

Repost 0
Published by JD - dans Critiques
commenter cet article

commentaires

ali 25/01/2008 14:22

En tout cas, le spectacle semble attirer plus de réactions ici que dans la salle... il manquait à cette performance de créer autre chose qu'une situation qui aurait pu se passer en cas de simple incident technique. Il me semble que les figurants, ou performeurs, étaient simplement fiers d'une blague de potache, et pas vraiment présents pour provoquer des choses. Je ne suis pas étonné que ce type de performance ait déjà eu lieu. Il reste à le mener quelque part!

anita 25/01/2008 11:29

ouais spectateur moyen...pas tout à fait quand même!

JD 25/01/2008 11:23

Bonjour Anita, je sais bien que ce genre de concept n'est pas nouveau, et c'est bien pour cela que je cite Cage, dont le 4' 33" (4 minutes 33 secondes pendant lesquelles un pianiste ne joue pas) date de 1952... Mais pour être intelligible de ceux qui n'ont pas vu le spectacle, il m'a semblé nécessaire de le décrire et de suggérer les effets qu'il produit sur le spectateur moyen que je suis.

anita 25/01/2008 11:12

Désolé mais votre article décrit et n'analyse en rien le processus de création. Vous semblez découvrir ce type de hapening qui existe depuis longtemps! Si les spectateurs sont des acteurs alors...donnons-leur la scène et les outils qui vont avec!! En déplacement professionnel hier soir dans la capitale, je suis étonné qu'une performance aussi datée, aussi paresseuse soit programmée dans un festival dit "d'auteurs". Je rejoins le Tadorne sur son analyse et notamment sur le  rapprochement qu'il fait sur son site avec Jérôme Bel.

Guy 25/01/2008 11:11

C'est comme Rodrigo Garcia, je n'ai même plus envie de gloser sur ces tours de passe passe conceptuels en impasse, d'ailleurs déja non-vus cent fois. Plutôt que d'y tourner en rond Je préfére retourner questionner mon lit pour y mettre en situation plus de culture et de convivialité.

Articles Récents

Festivals & cies

Quelques festivals...


Hiver


Artdanthé (Vanves, entre novembre et mars)
Faits d'Hiver (Île-de-France, janvier)
Tanztage Berlin (janvier)
SzólóDuó Tánc Nemzetközi Fesztivál (Budapest)
Escena contemporanea (Madrid, janvier-février)
Vivat la danse ! (Armentières, février)
Tanzplattform (février, Allemagne)  
DañsFabrik (Brest, février-mars)
Les Hivernales d'Avignon (Avignon, février-mars)
Tanz Bremen (Brème, mars)
Les Repérages (Lille, mars)
Biennale nationale de danse du Val-de-Marne (mars-avril)

Printemps


Biennale de danse de Charleroi (mars-mai)
Freedance
(Dniepropetrovsk, Ukraine, avril)
Brasil Move Berlim (Berlin, avril)

Springdance (Utrecht, avril)
La danse de tous les sens (Falaise, mai)

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (Île-de-France, mai-juin)

Festival TransAmériques (Montréal, mai-juin)
Tanec Praha
(Prague, juin)
Dance Week Festival (Zagreb, juin)
Uzès Danse
(Uzès, juin)
Latitudes contemporaines (Lille, juin)
Alkantara festival (juin)
Zawirowania (Varsovie, juin)

Eté


Festival de Marseille (juin-juillet)

Montpellier danse (Montpellier, juin-juillet)
Festival d'Avignon (Avignon, juillet)
L'Eté des Hivernales (Avignon, juillet)
ImPulsTanz (Vienne, juillet-août)
Paris quartier d'été (Paris, juillet-août)
Internationale Tanzmesse nrw (Düsseldorf, août)
Tanz im August (Berlin, août-septembre)

Automne


Biennale de la danse (Lyon, septembre)

Le Temps d'aimer (Biarritz, septembre)
Plastique Danse Flore (Versailles, septembre)
Dansem (Marseille, septembre-octobre)
Sidance (Séoul, septembre-octobre)
iDans (Istanbul, septembre-octobre)

Ciało/Umysł (Varsovie, septembre-octobre)
Festival d'Automne (Paris, septembre-décembre)
Les Eclats chorégraphiques (Poitou-Charentes, octobre)
Tanzhautnah (Cologne, octobre)
123Tanz (Hall, Autriche, octobre)
Tanztendenzen (Greifswald, octobre)
Bøf (Budapest, octobre)
Panorama de dança (Rio de Janeiro, octobre-novembre)
Dance (Munich, octobre-novembre)
Fest mit Pina (Allemagne, novembre)
Euro Scene Leipzig (novembre)
Les Inaccoutumés (Paris, novembre-décembre)
Decemberdance (Bruges, décembre)

Dates variables


DatanzDa (Zürich)
Les Grandes traversées (Bordeaux)
Ikonoclaste (Wuppertal)
Junge hunde (Kanonhallen, Danemark)



... & compagnies


cie l'Abrupt (Alban Richard) VID
Absolutamente (Jesus Sevari)
AIME (Julie Nioche)
Aitana Cordero VID
Alias (Guilherme Botelho)
Ann Liv Young DVD
Anna Halprin
Ann van den Broek VID
cie Ariadone (Carlotta Ikeda) VID
Arthur Kuggeleyn + Co.
As Palavras (Claudio Bernardo) VID
Association Achles (David Wampach) VID
Association Edna
(Boris Charmatz)
cie Caterina Sagna VID
cie Cave canem (Philippes Combes) VID
cie Christine Le Berre
cie C.Loy (Cécile Loyer) VID
Corps indice (Isabelle Choinière) VID
cie Dans.Kias (Saskia Hölbling) DVD
cie DCA (Philippe Decouflé) VID
Deja donne
(Lenka Flory et Simone Sandroni) VID
Digital Video Dance Art (Iker Gómez) VID
Dorky Park (Constanza Macras) VID
Editta Braun Company VID
Erna Omarsdottir VID
cie Felix Ruckert
Les Gens d'Uterpan (Annie Vigier/Franck Apertet)
cie Gilles Jobin DVD VID
cie Greffe (Cindy van Acker)
Groupe Noces (Florence Bernad) VID
Hors Commerce (Hélène Cathala) VID
cie Isabelle Schad
Jeremy Wade
cie Jocelyne Danchik VID
cie Jours tranquilles (Fabrice Gorgerat)
cie Kataline Patkaï
Katharina Vogel VID
Kekäläinen & Company
cie Krisztina de Châtel DVD
Kwaad bloed vzw
(Charlotte vanden Eynde & Ugo Dehaes)
L1 danceLab (collectif hongrois)
La BaZooKa VID
La Ribot DVD
La Ventura et cie (Anna Ventura) VID
La Zampa (Magali Milian-Romuald Luydlin) VID -> photos
cie L'Explose (Tino Fernández)

cie Li-Luo (Camille Mutel) VID
Liquid Loft (Chris Haring) VID
Marcela Levi VID
cie Marie Chouinard
VID
Márta Ladjánszki VID
Mette Ingvartsen VID
MHKArt (Meryt-Halda Khan) VID
Michèle Noiret VID
Mossoux-Bonté DVD VID
Niko Raes VID
Olga Pona VID
cie Pal Frenak
Perrine Valli
Pé Vermeersch VID
cie Philippe Saire
cie Post-Retroguardia (Paco Dècina)
Quasi Stellar (Apostolia Papadamaki)
Re.al (João Fiadeiro) VID
Real dance Super Sentai (Ines Birkhan & Bertram Dhellemmes)
cie Rosalind Crisp
VID
Rosas (A. T. de Keersmaeker) DVD
RoseAnne Spradlin Dance
Sinequanon VID
Sol Picó
Superamas VID
cie Thor (Thierry Smits) VID
cie Toufik OI VID
Troubleyn
(Jan Fabre)
Ultima vez (Wim Vandekeybus) DVD VID
United-C (M. van der Put / P. Roelants) VID
Virginie Brunelle

Viviana Moin
XLproduction (Maria Clara Villa-Lobos) VID
Yasmeen Godder VID
Yves-Noël Genod

VID